RER à Bruxelles - R. Madrane veut un concours d'architectes pour la transformation de 6 passages à niveau

29/05/13 à 10:53 - Mise à jour à 10:53

Source: Le Vif

(Belga) Le secrétaire d'Etat bruxellois chargé de l'urbanisme, Rachid Madrane souhaite que les ouvrages destinés à pallier la suppression de six passages à niveau situés sur les territoires de Berchem-Sainte-Agathe, Jette et Ganshoren fassent préalablement l'objet d'un concours d'architectes.

Ces passages à niveau seront supprimés dans la perspective de la mise en oeuvre du RER qui engendrera un passage plus fréquent de trains. Leur suppression doit aussi permettre de sécuriser leurs abords et les traversées des voies. Ces passages sont situés (chaussée de Gand, rue Nestor Martin, rue Vanderveken, rue au Bois, Petite rue Sainte-Anne et drève du Château). Selon Rachid Madrane, Infrabel, le gestionnaire du réseau ferroviaire, a introduit en décembre 2008 une demande de certificat d'urbanisme pour la suppression de ces six passages et leur remplacement par de nouveaux ouvrages (tunnels, passerelles,...). Certains des nouveaux ouvrages proposés ont obtenu un avis favorable de la commission de concertation le 12 avril dernier. D'autres ont reçu un avis défavorable et doivent encore être retravaillés en fonction des remarques formulées. Se disant soucieux d'offrir aux Bruxellois des infrastructures publiques de qualité, Rachid Madrane souhaite faire appel à la créativité des architectes en lançant un concours pour la création de ces nouveaux ouvrages qui se substitueront aux passages à niveau actuels. "Je profite de la procédure de certificat d'urbanisme pour inviter Infrabel à organiser un concours d'architectes", a-t-il commenté mercredi, soulignant que certains de ces passages marquent aussi l'entrée de la ville. (Belga)

Nos partenaires