Reprise du travail à la prison de Saint-Gilles

24/08/12 à 10:59 - Mise à jour à 10:58

Source: Le Vif

(Belga) Soixante-trois agents sur 85 étaient présents, vendredi matin, dès six heures, à la prison de Saint-Gilles, a indiqué le porte-parole des établissements pénitentiaires, Laurent Sempot. Les réquisitions de la police ont été levées. Par simple mesure de précaution, en ce premier jour de reprise du travail, les policiers restent en alerte en cas d'incident.

Selon le délégué syndical CGSP Laurent Lardinois, le personnel n'a pu être prévenu de la fin de la grève qu'après la signature du protocole d'accord, jeudi en fin de journée. De son côté, Laurent Sempot estime que ces effectifs se rapprochent de ceux d'une journée normale de travail à la prison de Saint-Gilles. Il précise que ces 22 absences n'ont pas forcément de lien avec la grève et peuvent, par exemple, être dues à des raisons médicales. "Les gardiens de prison ont repris le travail normalement. Ils vont rattraper le retard accumulé, mais il faut un peu de temps pour que les procédures se remettent en place", explique encore Laurent Lardinois. Une assemblée générale à titre simplement informatif se tiendra vendredi dans la journée afin que le personnel puisse prendre connaissance du contenu de l'accord conclu jeudi. Pour rappel, les gardiens de la prison de Saint-Gilles étaient en grève les lundis et vendredis depuis début juillet en raison de la surpopulation carcérale. Un protocole d'accord, assurant notamment une augmentation du cadre du personnel, a été signé jeudi entre les syndicats et la direction. (VIM)

Nos partenaires