Reprise du dialogue entre Lhoit Industrie et l'abbaye St-Remy à Rochefort

29/04/14 à 16:15 - Mise à jour à 16:15

Source: Le Vif

(Belga) Une rencontre s'est tenue mardi matin au cabinet du ministre wallon de l'Environnement et de l'aménagement du territoire, Philippe Henry, entre des représentants de l'abbaye Notre-Dame de Saint-Rémy de Rochefort et du groupe Lhoist, qui exploite la carrière de la Tridaine, à Rochefort.

L'objectif de cette réunion était la reprise d'un dialogue serein entre les représentants de l'abbaye et ceux de Lhoist qui s'opposent au sujet des projets d'agrandissement de la carrière. "Toutes les parties se sont montrées constructives et conscientes de la nécessité de préserver la ressource en eau de la source de la Tridaine mais aussi les activités économiques tant de l'abbaye que du groupe Lhoist. Si des solutions alternatives pouvant contenter tout le monde existent, elle doivent être construites ensemble. Cependant, rien de précis concernant ces solutions ne s'est encore dégagé", a indiqué le porte-parole du ministre Henry, Pierre Castelain. Une nouvelle réunion sera prochainement organisée entre les parties. La date n'a pas encore été fixée. Le 31 janvier 2014, le ministre wallon de l'Environnement, Philippe Henry, prenait la décision de retirer le permis qui autorisait Lhoist Industrie à effectuer des tests de pompage dans la Carrière de la Boverie. Le groupe carrier a contesté cette décision politique début avril 2014 en déposant un recours devant le Conseil d'Etat. Lhoist avait opté pour cette voie juridique car il estimait que les deux principaux arguments avancés par le ministre pour justifier sa décision étaient dénués de fondement. (Belga)

Nos partenaires