Reprise de travail confirmée à la prison de Saint-Gilles

04/10/13 à 18:08 - Mise à jour à 18:08

Source: Le Vif

(Belga) A la suite d'une réunion avec les syndicats, la direction régionale a proposé, vendredi après-midi, de réaliser un audit indépendant sur la sécurité à la prison de Saint-Gilles afin d'identifier les problèmes et les difficultés, a indiqué Laurent Sempot, porte-parole de l'administration pénitentiaire. Une réunion avec les syndicats est planifiée le 14 octobre prochain pour faire le point sur cet audit. Une Assemblée générale est également prévue le lendemain, a précisé Laurent Lardinois, délégué syndical à la CGSP.

Reprise de travail confirmée à la prison de Saint-Gilles

A la suite d'une agression de deux agents, jeudi en fin de journée, par un détenu en possession de stupéfiants, les gardiens de prison sont entrés en grève vendredi matin. Seuls 24 agents sur environ 85 ont pris le premier tour de garde à 6 heures. Ils ont été épaulés par 10 policiers de la zone de Bruxelles-midi et par 6 membres de la protection civile. La grève sera, comme annoncée, levée à 22 heures. Les syndicats se plaignent d'un nombre trop important de personnel débutant non formé et pointent les conséquences de cet afflux de nouveaux venus inexpérimentés. Ils craignent notamment l'abaissement du cadre du personnel au 1er novembre. "Beaucoup d'agents commencent à Saint-Gilles", concède Laurent Sempot. "La police à Bruxelles connaît les mêmes problèmes. Les demandes de mutations sont donc nombreuses et la rotation de personnel engendrée fait que nous sommes pratiquement en engagement permanent pour ce type de grandes prisons", conclut-il. (Belga)

Nos partenaires