Renvoi en correctionnelle requis pour la mère des 3 victimes d'un incendie à Anderlecht

10/06/14 à 16:26 - Mise à jour à 16:26

Source: Le Vif

(Belga) Le parquet de Bruxelles a requis mardi le renvoi en correctionnelle de la mère des trois enfants décédés dans un incendie à Anderlecht en novembre 2012, ainsi que celui du père des enfants, de l'électricien et du contrôleur de l'électricien, a indiqué le parquet de Bruxelles. La prévention est celle d'homicide involontaire par défaut de prévoyance ou de précaution, à des degrés divers selon les personnes impliquées et selon la responsabilité de chacun.

La décision de la chambre du conseil, devant laquelle la mère comparaissait ce mardi, n'est pas encore connue. Les corps des trois enfants, âgés de 2, 3 et 4 ans, avaient été découverts fin novembre 2012 dans une habitation de la rue de la Laiterie, à Anderlecht. Les enfants gisaient dans leur chambre à coucher, où les pompiers les ont trouvés. La mère, âgée de 39 ans, n'était pas présente lorsque l'incendie s'est déclaré et les avait enfermés à clé dans leur chambre tandis que leur père était au travail. L'incendie serait dû à un court-circuit. Inculpée pour homicide involontaire par défaut de prévoyance, la mère des trois victimes avait ensuite été libérée sous caution. (Belga)

Nos partenaires