Renvoi de Patrick Tock en correctionnelle pour coups mortels: ordonnance le 11 janvier

14/12/12 à 16:10 - Mise à jour à 16:10

Source: Le Vif

(Belga) La chambre du conseil de Neufchâteau rendra son ordonnance le 11 janvier prochain concernant le renvoi éventuel devant le tribunal correctionnel de Patrick Tock pour y répondre de coups et blessures ayant entraîné la mort sans intention de la donner sur la personne de Marc Barnich, a-t-on appris vendredi auprès du substitut du procureur du Roi de Neufchâteau, Etienne Donnay.

Le dossier a été plaidé en chambre du conseil vendredi. Incarcéré à la suite de sa condamnation, en 2006, par la cour d'assises du Luxembourg, à 20 ans de prison pour le meurtre de sa compagne Monique Bourgeois, Patrick Tock est aussi suspecté d'avoir causé la mort de Marc Barnich, marginal comme lui. Ce SDF avait été porté disparu en 2003. Un corps retrouvé au Grand-Duché du Luxembourg en septembre 2003 sera par la suite identifié comme étant le sien. Des témoignages ont relancé l'enquête de cet ancien dossier et ont établi un lien avec Patrick Tock voici quelque temps. Les faits, antérieurs au meurtre pour lequel Patrick Tock a été condamné, se seraient déroulés dans la région de Léglise. Le ministère public a dès lors demandé vendredi le renvoi en correctionnelle. "Nous nous basons sur le dossier dans lequel plusieurs témoignages permettent d'établir des liens et nous avons présenté cela en chambre du conseil, qui décidera", a indiqué le substitut Donnay. La défense de Patrick Tock a, elle, plaidé le non-lieu. (CHN)

Nos partenaires