Rentrée scolaire - Les élèves du secondaire ne veulent pas des économies annoncées dans l'enseignement

30/08/13 à 17:12 - Mise à jour à 17:12

Source: Le Vif

(Belga) Le comité des élèves francophones (CEF), qui défend les intérêts des jeunes inscrits dans l'enseignement secondaire de la Fédération Wallonie-Bruxelles, dénonce les économies envisagées dans l'enseignement à l'occasion du prochain budget de la Fédération.

"Au mois de juillet, le gouvernement a décidé de réduire de 300 euros la dotation de base par élève de l'enseignement officiel. Elle tombera donc de 1.310 euros à 1.005 euros d'ici 2016, ce qui représente une diminution des dotations de 23%", affirme le CEF dans un communiqué. A la veille de la rentrée scolaire, celui-ci entend dès lors dire "non" aux coupes budgétaires dans l'enseignement évaluées à 36 millions d'euros, à l'heure où les effets du boom de la population scolaire se fait de plus en plus sentir et le nombre de jeunes en échec scolaire reste inchangé, rappelle le comité, pour qui "l'enseignement et la jeunesse doivent rester une priorité, même en cas de crise économique". (Belga)

Nos partenaires