Renforts pour les espaces-rencontres entre un parent et un enfant après une séparation

17/01/13 à 17:37 - Mise à jour à 17:37

Source: Le Vif

(Belga) Le gouvernement wallon a adopté des mesures de renforcement des services "espaces-rencontres", qui assurent un lien entre un parent et un enfant à la suite d'une séparation.

La plupart des familles qui s'adressent aux espaces-rencontres le font sur décision judiciaire (près de 90% des situations), selon la ministre l'Action sociale, Eliane Tillieux (PS). Actuellement, les douze espaces-rencontres, soit un service par arrondissement judiciaire, suivent près de 1.500 situations par an. Ce nombre va croissant, de même que le nombre d'heures consacrées à chacune d'entre elles (entre 45 heures et 75 heures pour une situation moyenne par semestre). Afin de répondre à la demande, l'offre que ces services proposent à la population est augmentée: la modification de la législation permet aux services existants de créer une antenne au sein d'un arrondissement judiciaire comptant plus de 300.000 habitants (soit les arrondissements de Liège, Namur, Nivelles, Charleroi, Mons et Tournai). L'ouverture de cette antenne s'accompagne de moyens en personnel et en fonctionnement. (BPE)

Nos partenaires