Rendez-vous positif entre l'ASBL musulmane "La Relève" et la commune de Schaerbeek

23/04/13 à 20:35 - Mise à jour à 20:35

Source: Le Vif

(Belga) Des représentantes de l'ASBL musulmane "La Relève", qui distribue des repas aux démunis à la gare du Nord à Schaerbeek, ont été reçues mardi, en fin d'après-midi, par Marc Weber, chef de cabinet du bourgmestre Bernard Clerfayt (FDF), afin de s'assurer que l'association ne diffusait pas un message radicalisant.

Les policiers ont identifié, gare du Nord, trois associations musulmanes d'aide alimentaire susceptibles de propager un islam radical. Deux d'entre elles sont liées, selon Marc Weber, à Jean-Louis Denis, un Belge converti à l'Islam et connu pour être un leader de Sharia4Belgium. Le bourgmestre a émis un arrêté de police, vendredi dernier, afin d'interdire leurs distributions de repas. Lundi, il a modifié sa portée afin de préciser que l'aide alimentaire était autorisée en dehors de tout prosélytisme religieux. Les trois cuisinières de l'association "La Relève", citée par les policiers, ont assuré qu'elles se distinguaient des prêcheurs radicaux soupçonnés d'encourager des jeunes à partir se battre en Syrie. "Ces femmes me semblent pourvues d'un grand sens social", estime Marc Weber. "Je pense qu'elles devraient pouvoir reprendre leur distribution rapidement." D'autres représentants de l'ASBL en cause seront reçus vendredi. Jean-Louis Denis a, quant à lui, déclaré qu'il réitérera sa distribution samedi prochain, en face de la gare du Nord, sur le territoire de la Ville de Bruxelles. Perrine Marchal, porte-parole du bourgmestre Freddy Thielemans (PS), a répondu qu'étant donné qu'une autorisation d'occupation de l'espace public ne leur a pas été délivrée, leur action serait empêchée. (Belga)

Nos partenaires