Rencontre bilatérale entre Didier Reynders et William Hague à Londres

10/10/13 à 21:16 - Mise à jour à 21:16

Source: Le Vif

(Belga) Le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders, en visite à Londres à l'occasion de la Belgo-British Conference, s'est entretenu jeudi après-midi avec son homologue britannique William Hague sur plusieurs dossiers d'actualité, dont la situation en Syrie et les velléités affichées du gouvernement du Royaume-Uni de revoir certaines compétences attribuées à l'Union européenne.

Rencontre bilatérale entre Didier Reynders et William Hague à Londres

Après s'être réjouis du Prix Nobel de Physique attribué cette semaine aux chercheurs belge François Englert et britannique Peter Higgs, les deux ministres ont échangé leurs positions, convergentes la plupart du temps, sur de grands enjeux internationaux, tels que le nucléaire et les relations diplomatiques avec l'Iran, la récente levée de l'embargo sur les diamants en provenance du Zimbabwe ou encore la gestion de la crise humanitaire et des armes chimiques en Syrie. Didier Reynders a notamment obtenu du ministre britannique l'assurance que le gouvernement du Royaume-Uni suivait de près la situation dans le parc national des Virunga, au Nord-Kivu (RDC), et ferait pression sur la firme britannique d'exploration pétrolière Soco pour éviter toutes dérives. Le ministre belge est également revenu sur les ambitions britanniques de revoir l'équilibre des compétentes européennes. Tout en insistant sur le souhait des Etats-membres de garder le Royaume-Uni au sein de l'Union, Didier Reynders a souligné qu'il ne pouvait s'agir d'une présence "à la carte". "Cette présence au sein de l'UE ne peut se faire à n'importe quel prix", a-t-il expliqué. "Il est normal que l'on avance dans certaines domaines européens mais il y a un menu à suivre, on ne peut pas participer 'à la carte'". (Belga)

Nos partenaires