Religion à l'école - Les cinq cultes ont élaboré leur référentiel de compétences communes

02/05/13 à 13:04 - Mise à jour à 13:04

Source: Le Vif

(Belga) Les responsables des cinq cours de religion (catholique, islamique, israélite, orthodoxe et protestante) dispensés dans l'enseignement en Fédération Wallonie-Bruxelles ont élaboré un référentiel de compétences communes, une nouvelle étape dans le débat sensible des cours dits philosophiques.

A l'exception des cours de religion et de morale, tous les cours organisés dans l'enseignement de la Fédération Wallonie-Bruxelles possèdent un référentiel de compétences approuvé par le parlement, base légale pour la rédaction des programmes et le travail de l'inspection. Le Conseil consultatif supérieur des cours philosophiques (CCSCP) avait réclamé de tels référentiels, mais le politique ne s'accorde pas sur la manière de les recevoir. Les partis du gouvernement ne s'entendent pas non plus sur la rédaction d'un référentiel de compétences communes aux cours philosophiques, qui avait reçu le soutien des ministres de l'Enseignement Marie Arena (PS) puis Marie-Dominique Simonet (cdH), a rappelé Michel Desmedt, représentant du cours de religion catholique auprès de l'Inspection de l'enseignement. "Devant cette impasse, les responsables des cours de religion ont décidé d'aller de l'avant" en déposant officiellement des référentiels de compétences. Ils ne sont pas reconnus par le parlement, mais construits "comme ceux des autres matières", selon M. Desmedt. Ils comporteront un référentiel de compétences communes aux cours de religion, sur la base des trois compétences reconnues comme communes à l'ensemble des cours philosophiques: le questionnement philosophique, le dialogue interconvictionnel et la citoyenneté. Des référentiels spécifiques à chaque cours ont aussi été élaborés, afin notamment de développer un cadre permettant une évaluation et un contrôle. Ces référentiels seront présentés lors d'un colloque à Bruxelles le 17 mai prochain. (Belga)

Nos partenaires