Relever l'âge légal de la pension - La proposition de deux élus CD&V fait pschitt

25/07/13 à 15:38 - Mise à jour à 15:38

Source: Le Vif

(Belga) La proposition de deux élus du Parlement flamand, Peter Van Rompuy et Robrecht Bothuyne, formulée en vue du congrès du CD&V, de relever l'âge légal de la pension, n'est pas suivie par les partenaires fédéraux des démocrates-chrétiens qui à l'instar du ministre des Pensions sont d'avis que la priorité doit aller à l'allongement des carrières. D'ailleurs, telle est également la position de la députée fédérale CD&V Sonja Becq, particulièrement critique pour ses collègues de parti. "Raisonner en termes de carrières est plus juste que de fixer un âge lié à l'espérance de vie", écrit-elle sur sa page facebook.

Pour Peter Van Rompuy et Robrecht Bothuyne, il faudrait s'inspirer du nombre moyen d'années durant lesquelles la personne est restée en bonne santé, soit actuellement 69 ans en Belgique. Ils envisagent dès lors une évolution progressive, avec un relèvement de l'âge légal de la pension à 66 ans en 2018, 67 ans en 2023 et 68 ans en 2028. Une personne âgée aujourd'hui de 40 ans devrait s'attendre à travailler jusque 70 ans. Mais Sonja Becq, spécialiste Affaires sociales et Pensions au sein du parti, fait observer que la carrière dure en moyenne 39 ans. "Attachons-nous à la faire évoluer pour atteindre 45 ans", dit-elle. Selon elle, partir de ce critère serait plus juste, tenant compte de la situation des moins scolarisés, qui ont commencé à travailler plus tôt. "Sinon, avec ou sans diplôme, on pourrait avoir des différences de 6 ou 7 ans", argumente-t-elle. Par ailleurs, il faut également tenir compte de la pénibilité des professions, précise-t-elle, avant de se lâcher, vis-à-vis de ses collègues de parti: "Mieux vaut un débat de fond que quelques clichés à caractère général". A quelques nuances près, les représentants du sp.a, et l'opposition écologiste flamande ont tenu le même discours, ainsi que le ministre des Pensions, Alexander De Croo: il faut se concentrer sur la durée de la carrière plutôt que sur l'âge de la pension. Cette logique est d'ailleurs partagée par l'ensemble des partenaires du gouvernement fédéral. (Belga)

Nos partenaires