Réforme intra-bruxelloise - "Un pas dans la bonne direction, mais un petit pas"

15/03/13 à 16:17 - Mise à jour à 16:17

Source: Le Vif

(Belga) Le fait qu'on réduise le pouvoir des bourgmestres bruxellois est "un pas dans la bonne direction" selon Pascal Smet, ministre flamand chargé des affaires bruxelloises et président des socialistes flamands bruxellois.

Les huit partis signataires de l'accord institutionnel ont conclu au début de la semaine un accord intra-bruxellois. Celui-ci prévoit notamment moins de pouvoirs pour les bourgmestres des 19 communes et plus de pouvoirs et de moyens pour la Région bruxelloise. "Mon parti a co-signé cet accord. Mais on ne peut pas dire qu'il s'agisse d'un grand pas en avant. C'est tout juste un petit pas dans la bonne direction. Il reste beaucoup à faire", a commenté M. Smet. Selon lui, il convient de réduire de façon drastiques le nombre de mandataires et d'administrations à Bruxelles. "On maintient les 19 communes et les 19 CPAS", souligne-t-il notamment ajoutant qu'il y a encore beaucoup de synergies possibles. Il donne en exemple la ville de New York, gouvernée par 52 personnes alors qu'à Bruxelles ont compte pas moins de 900 mandataires. (MUA)

Nos partenaires