Réforme de l'Etat - Le Sénat se penche sur la loi spéciale de financement

02/12/13 à 20:55 - Mise à jour à 20:55

Source: Le Vif

(Belga) La commission des Réformes institutionnelles du Sénat a entamé lundi la discussion de la nouvelle loi spéciale de financement (LSF) approuvée jeudi dernier en plénière à la Chambre.

Réforme de l'Etat - Le Sénat se penche sur la loi spéciale de financement

Le président du CD&V Wouter Beke a répliqué aux attaques de la N-VA et du Vlaams Belang en se référant à des études et articles de journaux, comme ses adversaires l'avaient fait en affirmant que la Flandre y perdrait beaucoup d'argent. Pour M. Beke, il est déplorable que l'opposition ne parle qu'en termes de pertes et profits. Elle oublie selon lui que les Flamands sont aussi des Belges et perçoivent à ce titre leur pension du fédéral. La nouvelle LSF apporterait même à la Flandre un bénéfice marginal pour l'assainissement, a-t-il ajouté, se référant à une étude du professeur André Decoster (KUL) selon laquelle la LSF rencontre 12 principes de base énoncés en son temps par la N-VA. Bert Anciaux (sp.a) s'est lui aussi référé à ces 12 principes. Les partis du gouvernement fédéral et les Verts, qui soutiennent la réforme de l'État, espèrent conclure les débats en commission lundi soir encore. Les jours prochains seront consacrés aux autres thèmes: financement des partis, consultation populaire régionale, responsabilisation climatique. (Belga)

Nos partenaires