Réforme de l'Etat - La communauté métropolitaine ne conduira pas à un "Brussels DC"

28/04/13 à 18:59 - Mise à jour à 18:59

Source: Le Vif

(Belga) La communauté métropolitaine de Bruxelles, prévue dans la réforme de l'Etat, ne conduira pas à court terme à l'émergence d'une sorte de "Brussels DC", par analogie avec la capitale américaine, selon une étude réalisée par la chercheuse Caroline Van Wynsberghe pour les Brussels Studies. Le caractère peu contraignant et les forces centrifuges sont des freins à son développement.

La communauté métropolitaine doit développer les liens entre Bruxelles et son hinterland en matière d'emploi, d'aménagement du territoire ou de mobilité. A Washington, une telle coopération urbaine existe déjà, d'où la pertinence de la comparaison entre les deux capitales fédérales, selon l'auteur de l'étude. La concertation prévue à Bruxelles demeure, pour elle, trop faible et trop peu contraignante pour pouvoir être comparée à la dynamique à l'oeuvre à Washington. Les forces centrifuges sont également importantes, à l'opposé de la tradition métropolitaine américaine. Caroline Van Wynsberghe ne s'attend donc pas à des progrès immédiats à Bruxelles. A Washington, la coopération a nécessité des années avant de se mettre en route dans des domaines où le besoin de concertation était évident, comme les transports. Or, à Bruxelles, la STIB, De Lijn et les TEC ne sont pas encore impliqués. Le ministre bruxellois des Finances, Guy Vanhengel (Open Vld) croit néanmoins dans le concept. Dans un communiqué, il dit espérer que l'étude fera avancer une approche pragmatique, dossier par dossier, en sorte de créer la confiance entre les partenaires. Les lignes de tram interrégionales pourraient constituer un délic en ce sens, estime-t-il. (Belga)

Nos partenaires