Réforme de l'Etat - Il faudra une réflexion sur la forme du nouveau gouvernement flamand

16/01/14 à 14:47 - Mise à jour à 14:47

Source: Le Vif

(Belga) La sixième réforme de l'Etat pourrait remettre en question le gouvernement flamand dans sa forme actuelle. Les nouvelles compétences confiées aux entités fédérées provoqueront des "super départements", ce qui rend nécessaire une réflexion sur une éventuelle nouvelle approche, a laissé entendre le ministre-président flamand Kris Peeters jeudi, en marge de la présentation du livre du secrétaire d'Etat Servais Verherstraeten.

Dans son livre, le secrétaire d'Etat aux Réformes institutionnelles, aux premières loges, lève le voile sur la dernière réforme des structures de l'Etat belge. "L'Etat parfait ou la répartition ultime des compétences n'existe pas. C'est un mirage qui disparaît chaque fois qu'on veut l'attraper", conclut Servais Verherstraeten dans son livre. La question n'est pas selon lui s'il y aura une nouvelle réforme de l'Etat. "La question, c'est quand, et comment? ", a-t-il commenté lors de la présentation de son livre, à laquelle assistaient plusieurs personnalités du CD&V. Le ministre-président Kris Peeters, qui était chargé avec le président du CD&V Wouter Beke d'introduire Servais Verherstraeten, ne va pas aussi loin. Il faudra d'abord s'occuper de la mise en oeuvre et des transferts des compétences. Cela pourrait bien livrer un gouvernement flamand totalement différent de ce qu'est l'actuel. Au niveau flamand, on aura en effet quelques "super départements", comme le Bien-être et l'Emploi. On pourrait donc aussi avoir des "super ministres", ce qui changerait l'équilibre au sein du gouvernement. "La question est de savoir comment le prochain gouvernement organisera tout cela", a-t-il conclu. (Belga)

Nos partenaires