Réforme de l'enseignement supérieur - Le ministre Marcourt veut passer un cap avant la fin du mois

08/01/13 à 12:38 - Mise à jour à 12:38

Source: Le Vif

(Belga) Le projet de réforme du paysage de l'enseignement supérieur, bloqué par l'opposition de l'UCL, a évolué ces dernières semaines et son porteur, le ministre Jean-Claude Marcourt, espère avant la fin du mois une adoption en première lecture au gouvernement, afin d'entamer les consultations formelles avec l'ensemble des acteurs, a-t-il indiqué mardi en commission du parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Réforme de l'enseignement supérieur - Le ministre Marcourt veut passer un cap avant la fin du mois

Le processus menant à ce projet, qui crée une académie unique de recherche et d'enseignement supérieur (ARES), cinq pôles géographiques et assouplit le cursus d'enseignement supérieur, a reçu dernièrement le soutien de cinq recteurs d'universités sur six. L'Université catholique de Louvain (UCL), qui mène l'opposition au projet avec plusieurs hautes écoles gravitant dans son giron, a reçu vendredi une mise à jour du texte, afin d'éviter des interprétations fondées sur une mauvaise version du projet et tenter de résoudre "l'une ou l'autre difficulté", a indiqué M. Marcourt (PS), interrogé par Joëlle Kapompolé (PS). Prudent dans son expression, le ministre a fait part de son "étonnement" du soutien "si massif" des cinq recteurs (ULB, ULg, UNamur, UMONS et Saint-Louis-Bruxelles) au processus initié. "Ils se montrent satisfaits du caractère évolutif du texte", a-t-il relevé. Jean-Claude Marcourt a une nouvelle fois insisté sur le caractère évolutif du texte, même après un éventuel accord du gouvernement en première lecture, qu'il espère obtenir avant la fin du mois. "La réforme est attendue par l'ensemble des forces politiques", a-t-il affirmé, assurant que le climat entre les partenaires de la majorité restait "excellent" à ce sujet, et se réjouissant de la note de 7/10 accordée par Didier Reynders (MR) à son projet dimanche sur RTL-TVi. (LAURIE DIEFFEMBACQ)

Nos partenaires