Réforme de l'enseignement supérieur - La FEF présente son manifeste en 9 points avant une rencontre avec le politique

18/02/13 à 11:58 - Mise à jour à 11:58

Source: Le Vif

(Belga) La Fédération des Etudiants francophones (FEF), qui rencontrera ce lundi à 14 heures des représentants du ministre Marcourt dans le cadre de l'avant-projet de décret réformant l'enseignement supérieur, a présenté dans la matinée son manifeste en 9 points, "garants d'une qualité pour tous".

"Nous avons établi les priorités du mouvement étudiant et nous les avons regroupées dans un manifeste en 9 points", a expliqué au cours d'une conférence de presse David Méndez Yépez, le président de la FEF, en rappelant le scepticisme de la fédération étudiante vis-à-vis du projet de réforme. "Même si l'avant-projet de décret affirme avoir mis les étudiants au centre de la réflexion, de nombreuses questions-clés n'y sont pas abordées, comme le problème de la sélection des étudiants en première année, particulièrement en médecine, ou encore celui du financement, qui est exclu du débat", a poursuivi le président de la fédération étudiante. Dans ce contexte, la FEF a rédigé un manifeste dans lequel elle revendique, entre autres, la mise en place de pôles avec des infrastructures et des services de qualité pour tous; le développement de mécanismes d'aide à la réussite adaptés, stimulants et valorisés ainsi qu'un financement public de l'enseignement à la hauteur de ses besoins. La fédération plaide également pour le rejet de toute forme de sélection; pour une participation effective des étudiants à l'organisation de l'enseignement; pour des modalités de paiement des frais d'inscription favorables à l'étudiant et pour que l'année d'étude serve de "pilier pédagogique". (PVO)

Nos partenaires