Réforme de l'enseignement supérieur - La CSC réclame un statut harmonisé vers le haut

21/01/13 à 18:14 - Mise à jour à 18:14

Source: Le Vif

(Belga) Le syndicat chrétien CSC a souligné lundi la nécessité d'harmoniser vers le haut les statuts des travailleurs de l'enseignement supérieur, conséquence du statut unifié qu'implique le projet de réforme du gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Favorable à une coopération plus étroite entre les établissements pour limiter la concurrence entre eux et assurer le meilleur usage des deniers publics, la CSC déplore en revanche que le débat sur le paysage de l'enseignement supérieur ait "occulté" les conséquences sur les conditions de travail et les métiers. "La mise en oeuvre du décret implique la négociation avec les organisations syndicales d'un statut unifié pour les personnels de l'enseignement supérieur. Ce statut unifié doit être synonyme d'une harmonisation vers le haut, en vue d'éviter l'émergence de disparités génératrices de tensions sociales", prévient la CSC-Enseignement. Le syndicat soulève des questions de gouvernance des nouvelles structures et pointe du doigt des "incohérences" dans les textes du décret. Ses inquiétudes portent également sur les modalités de financement au-delà de 2016 des pôles et des zones inter-pôles par les Régions et Communautés. La CSC réunira une assemblée générale lundi 18 février dans ses locaux à Bouge (Namur) afin d'arrêter une position commune. (MUA)

Nos partenaires