Réforme de l'enseignement flamand - un accord en vue entre partenaires de coalition

04/06/13 à 20:49 - Mise à jour à 20:49

Source: Le Vif

(Belga) Après plusieurs jours de crise, un accord semblait à portée de main, mardi soir, sur la réforme de l'enseignement secondaire en Flandre. Les négociations entre les partenaires de coalition CD&V, sp.a et N-VA ont connu un coup d'accélérateur ces dernières heures.

Réforme de l'enseignement flamand - un accord en vue entre partenaires de coalition

"Nous discutons jusqu'à ce qu'il y ait un accord", a indiqué le ministre en charge de l'enseignement, Pascal Smet (sp.a) à son arrivée mardi, peu avant 20h00, au cabinet du ministre-président Kris Peeters pour des tractations qui s'annonçaient au finish. Orageuse ces derniers jours, faisant même craindre une chute du gouvernement Peeters à un an des élections, la discussion entre partenaires gouvernementaux s'est éclaircie mardi. Isolée jusqu'à présent face au CD&V et au sp.a, la N-VA, par la voix du ministre Geert Bourgeois, a confié plus tôt dans la journée qu'"un accord est possible". Peu d'éléments ont toutefois filtré sur le contenu de l'accord en gestation. Celui-ci confirmerait toutefois le maintien de différentes filières dans l'enseignement secondaire au nord du pays. Toute la journée, les responsables politiques flamands ont procédé à l'audition de différents experts en matière d'enseignement en vue d'alimenter le débat. Celui-ci devrait prendre fin dans les heures prochaines, le gouvernement flamand étant attendu mercredi devant le Parlement pour expliquer le texte. Face au blocage de ces derniers jours, l'Open Vld, dans l'opposition à la Région flamande, a avancé mardi une réforme alternative pour l'enseignement secondaire. Celle-ci est basée sur un "modèle à deux voies" faisant le distinguo entre les jeunes souhaitant étudier et ceux désireux de travailler rapidement. (Belga)

Nos partenaires