Refonte des postes diplomatiques - Réformer en fonction des entités fédérées

18/03/13 à 13:23 - Mise à jour à 13:23

Source: Le Vif

(Belga) La réorganisation du réseau fédéral des ambassades et consulats annoncée par le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, contient quelques bons éléments mais aux yeux de la N-VA elle ne constitue par la réforme attendue. Le député Peter Luykx et le sénateur Karl Vanlouwe ont rappelé que la N-VA souhaitait une réforme qui repose sur les entités fédérées; il faut également une réforme du statut du personnel.

Refonte des postes diplomatiques - Réformer en fonction des entités fédérées

Les nationalistes flamands se félicitent de voir que la Belgique collaborera avec les Pays-Bas au niveau des ambassades à l'étranger. "Le regroupement des représentations dans les villes dans lesquelles de nombreux postes sont installés, comme Paris et New York peut également bénéficier de notre soutien", a précisé Peter Luykx dans un communiqué. Au-delà, la N-VA se montre critique. "Les plans de Reynders visant à refédéraliser la diplomatie économique sont connus. Le gouvernement flamand a introduit la semaine dernière un recours à cet égard au Conseil d'Etat. Le réseau aurait dû être réorganisé en fonction des entités fédérées, qui doivent soutenir le commerce extérieur et les investissements", a souligné le député. Selon le sénateur Karl Vanlouwe, le ministre des Affaires étrangères aurait également dû mieux se concentrer sur la réforme du statut des diplomates. "Dans le passé, le ministre avait promis un meilleur screening des candidats diplomates. Nous ne voyons rien venir. Au contraire. Une proposition de loi que j'avais déposée en vue d'objectiver la sélection des ambassadeurs a été évacuée la semaine dernière par la majorité". (PVO)

Nos partenaires