Refinancement des zones de secours - Doulkeridis propose d'user d'actions en justice

15/10/13 à 10:05 - Mise à jour à 10:05

Source: Le Vif

(Belga) Le secrétaire d'Etat bruxellois en charge du Service d'incendie et de l'Aide médicale d'urgence, Christos Doulkeridis suggère, dans une interview parue mardi dans Le Soir, au gouvernement bruxellois d'user d'actions en justice pour obtenir un refinancement des services des pompiers bruxellois.

Refinancement des zones de secours - Doulkeridis propose d'user d'actions en justice

"Soit en demandant d'actionner l'article 70 de la loi qui permet une intervention spécifique sur Bruxelles. Soit en attaquant la loi-même qui prévoit un régime différent pour Bruxelles de celui dont bénéficient les deux autres Régions", explique-t-il. Le secrétaire d'Etat Ecolo s'en prend aux vice-Premiers ministres "bruxellois", Didier Reynders, Laurette Onkelinx et surtout Joëlle Milquet, qui défendent dans leurs discours les intérêts des Bruxellois "mais moins dans l'exercice de leurs compétences". Alors que les zones de secours ont obtenu un refinancement, M. Doulkeridis dénonce l'absence de moyens supplémentaires pour Bruxelles. "Je ne veux pas entrer dans une logique de concurrence (..). Mais il n'y a pas un seul argument pour dire que l'Etat fédéral ne peut pas financer Bruxelles comme les autres Régions", réagit le secrétaire d'Etat bruxellois. Celui-ci rappelle qu'entre 6,5 et 9% des interventions des pompiers bruxellois ont lieu en dehors du territoire de Bruxelles. Il estime que le déblocage de 500.000 euros par le cabinet Milquet pour les pompiers bruxellois ne servirait qu'à financer du matériel qui ne correspond pas forcément aux besoins. "Sur l'ensemble des moyens alloués aux zones de secours, Bruxelles obtiendrait un soixantième du budget total, ce qui correspond à une zone de secours de 65.000 habitants", conclut-il. (Belga)

Nos partenaires