Référés Liège: un club de fitness réservé aux femmes est discriminatoire

21/01/14 à 12:24 - Mise à jour à 12:24

Source: Le Vif

(Belga) Le tribunal des référés de Liège a examiné mardi l'action introduite par le client d'un club de fitness de Liège qui s'opposait à la décision de ce club de réserver son accès exclusivement aux femmes. Le parquet de Liège considère la mesure discriminatoire. La société qui gère ce club se dit prête à s'adapter à la loi.

Référés Liège: un club de fitness réservé aux femmes est discriminatoire

Le 1er septembre 2013, le club Basic Fit situé rue du Plan incliné à Liège décidait de réserver son accès exclusivement aux femmes après une décision prise par la société Health City dont il dépend. Client de ce club depuis de nombreuses années, un homme avait décidé d'attaquer le club et dénonçait une mesure discriminatoire. Le parquet a été invité à rendre un avis et a lui aussi estimé la mesure discriminatoire. L'affaire a été plaidée devant le tribunal des référés. Le client floué a confirmé sa demande et a réclamé contre le club une astreinte de 1.000 euros par jour où l'accès lui serait refusé. Son avocat, Me Jean-Pierre Jacques, sollicite aussi l'indemnisation d'un dommage moral pour une somme de 1.300 euros. La société Health City, représentée par Me Evita Anthoni, a signalé que sa démarche était initialement commerciale et économique lorsqu'elle avait réservé l'accès de son club aux femmes d'une certaine origine. Cette société considérait qu'elle n'excluait pas les hommes de ses activités car elle réservait d'autres salles à ses usagers masculins. Elle avait initialement réclamé que l'action soit déclarée non fondée. Mais à la suite de l'avis rendu par le parquet, la société se dit prête à réexaminer la situation et à s'adapter à une décision qui serait en sa défaveur. Cette décision devrait être connue le 28 janvier prochain. (Belga)

Nos partenaires