Référendum en Egypte: Kerry appelle à appliquer la nouvelle Constitution

18/01/14 à 22:23 - Mise à jour à 22:23

Source: Le Vif

(Belga) Le secrétaire d'Etat John Kerry a appelé samedi Le Caire à mettre en oeuvre les droits et libertés édictés dans la nouvelle Constitution, peu après la victoire du "oui" au référendum constitutionnel en Egypte.

"Alors que la transition (politique) a lieu en Egypte, les Etats-Unis pressent le gouvernement intérimaire égyptien de pleinement mettre en oeuvre les droits et libertés qui sont garantis dans la nouvelle Constitution au profit du peuple égyptien, et d'avancer vers la réconciliation", a souligné le chef de la diplomatie américaine dans un communiqué. Le oui l'a emporté à 98,1% au référendum sur la Constitution en Egypte, où le pouvoir a invoqué le taux de participation pour crier victoire samedi et considérer que ce résultat légitimait la destitution du président islamiste Mohamed Morsi en juillet. Avec 38,6% de votants, une participation supérieure au référendum constitutionnel de 2012 lorsque M. Morsi était au pouvoir (32,9%), cette consultation ouvre la voie de la présidence au très populaire homme fort du pays, le général Abdel Fattah al-Sissi, qui avait lié son sort à la participation au scrutin. "La démocratie est plus qu'un seul référendum ou qu'une seule élection. C'est une question d'égalité des droits et de protections en vertu de la loi pour tous les Egyptiens, quels que soient leur sexe, leur religion, leur appartenance ethnique ou leur affiliation", a-t-il insisté. "C'est ce qui viendra après (ce référendum) qui forgera le cadre politique, économique et social de l'Egypte sur des générations", a encore affirmé M. Kerry. (Belga)

Nos partenaires