Recours de l'opposition contre l'ancien bourgmestre d'Houffalize

14/12/12 à 08:21 - Mise à jour à 08:21

Source: Le Vif

(Belga) L'opposition communale de Houffalize (L'Essentiel et Alternative) a confirmé jeudi à l'issue du conseil communal qu'elle allait introduire un recours au Conseil d'Etat après l'élection de l'ancien bourgmestre Gérard Otto, pourtant inéligible en raison d'une condamnation pour prise d'intérêts.

La minorité avait évoqué la possibilité d'un recours si la majorité de Marc Caprasse n'ouvrait pas ses rangs. Or, jeudi soir, celle-ci a présenté un pacte de majorité non élargi. Le recours devrait donc être déposé ce vendredi. Le problème pointé par l'opposition est la présence de Gérard Otto sur la liste G.S. lors des dernières élections communales. L'ancien bourgmestre, qui était tête de liste, a été élu mais le 30 novembre, le ministre wallon des Pouvoirs locaux, Paul Furlan, a fait savoir que la condamnation de Gérard Otto pour prise d'intérêts était incompatible avec son statut d'élu. "Cela remet en cause les résultats des élections qui ne se sont joués qu'à 11 voix", a remarqué le chef de l'opposition Bernard Deumer. "M. Otto était le pilier de la liste Gestion et Service. Il a donné l'impression qu'il était complètement blanchi, mais on voit que ce n'était pas le cas. Vu les circonstances, on a proposé à la majorité du bourgmestre Marc Caprasse d'entrer dans l'exécutif, mais il n'a même pas voulu en discuter." Gérard Otto a quant à lui annoncé qu'il allait introduire un recours devant la cour constitutionnelle. Il estime cette inégibilité disproportionnée sur le fond et irrégulière sur la forme. Il rappelle que sa condamnation n'était pas assortie d'une déchéance de ses droits civils et politiques. (MUA)

Nos partenaires