Recherche Cap48 sur la polyarthrite: vers un traitement individualisé pour chaque patient

04/06/14 à 15:55 - Mise à jour à 15:55

Source: Le Vif

(Belga) L'opération de solidarité de la RTBF CAP 48 a dressé mercredi un premier bilan de son projet de recherche médicale axée sur la polyarthrite de l'enfant et du jeune adulte, près d'un an après le lancement des études. "Nous avons pour objectif d'optimaliser la prise en charge précoce, les soins et le bien-être des patients", explique le professeur Patrick Durez, coordinateur du projet "Polyarthrite".

Quelque 86 patients atteints de l'arthrite juvénile, de la polyarthrite, du lupus érythémateux ou de sclérodermie participent à l'étude. Ces affections concernent 200.000 patients en Belgique. Actuellement, 53 médecins rhumatologues, internistes et pédiatres à travers la Belgique ont exprimé leur accord pour contribuer au projet de recherche de CAP 48. "L'objectif est d'atteindre le chiffre de 174 patients vers la fin de l'année 2014. Les malades bénéficient d'un suivi systématique durant 5 ans. La difficulté réside dans la réponse hétérogène des patients aux traitements. Il est actuellement complexe de trouver le bon médicament pour le bon patient", pointe le Pr Durez. L'étude est financée annuellement à hauteur de 300.000 euros par CAP 48 et ce durant cinq ans, indique Renaud Tockert, administrateur délégué de CAP 48. Le projet est mené sur deux axes: d'un côté, le diagnostic précoce et l'évolution de la maladie, de l'autre, le bien-être et l'accompagnement du patient. La recherche passe par de nombreux prélèvements sanguins destinés à détecter les marqueurs de l'évolution de la maladie. "Sur les premiers patients traités, 43 sont en rémission. Nous voulons déterminer pourquoi le traitement n'est pas aussi efficace pour les autres. Nous visons la rémission pour tous les patients", conclut le coordinateur du projet. (Belga)

Nos partenaires