Réaménagement du plateau du Heysel - Bruxelles crée une structure pour entrer dans le concret du projet Neo

30/05/13 à 13:21 - Mise à jour à 13:21

Source: Le Vif

(Belga) Le gouvernement bruxellois réuni jeudi a jeté les bases de la création d'une structure mixte qui associera la Région et la Ville de Bruxelles, propriétaire des terrains du plateau du Heysel, destinée à prendre en charge le coût des infrastructures publiques et du Centre de convention.

Réaménagement du plateau du Heysel - Bruxelles crée une structure pour entrer dans le concret du projet Neo

Les paramètres de l'intervention budgétaire des deux autorités publiques sont désormais fixés, a annoncé le cabinet du ministre-président bruxellois Rudi Vervoort, à l'issue de la réunion. Au cours du week-end écoulé, le gouvernement régional s'était notamment accordé sur la mise en oeuvre du projet NEO sur le plateau du Heysel, et en particulier sur la localisation du futur stade national et la réaffectation en conséquence du site actuel du stade Roi Baudouin en zone a dominante de logements dont 15% à finalité sociale. Selon Rudi Vervoort, la Région bruxelloise et la Ville de Bruxelles, entendent démontrer leur ambition à "doter la capitale d'un nouveau quartier mixte, d'une nouvelle porte d'entrée de Bruxelles mais aussi et surtout d'une amplification de son pôle touristique par la création d'une nouvelle infrastructure de Congrès complémentaire à Square, d'un nouveau stade sur le parking C et d'un renforcement du pôle de loisirs". Pour réussir la mise en oeuvre de ce projet, la Région et la Ville ont décidé de travailler en étroite collaboration par la création d'une structure mixte Région/Ville. Le gouvernement bruxellois et la Ville de Bruxelles ont également décidé de lancer le futur marché public NEO2, visant la construction d'un Centre de convention et d'un hôtel, de manière conjointe, dans l'attente de la création effective de la structure NEO. (Belga)

Nos partenaires