Réaménagement de l'avenue du Port - Le collège de la Ville de Bruxelles a rédigé un avis (très) négatif sur le projet

20/03/14 à 19:22 - Mise à jour à 19:22

Source: Le Vif

(Belga) Le collège des bourgmestre et échevins de la Ville de Bruxelles s'est prononcé jeudi en défaveur du projet de réaménagement de l'avenue du Port, a affirmé le cabinet de l'échevin de l'Urbanisme Geoffroy Coomans de Brachène (MR).

Le contenu de cet avis non contraignant résonne comme le lancement d'un pavé sur ce projet, si l'on en croit l'échevin libéral de l'Urbanisme de la Ville Geoffroy Coomans de Brachène qui en est venu à se demander si le dossier ne masquait pas "une stratégie électorale" dans le chef de la ministre bruxelloise des Travaux publics Brigitte Grouwels, tant il est selon lui parsemé d'erreurs que d'autres instances ont également dénoncées. Cet avis sera transmis à la Commission de concertation qui doit encore se prononcer, après la réunion qu'elle avait consacrée à ce dossier il y a plus d'une semaine. Le premier permis d'urbanisme avait été rendu caduc à l'automne 2011, à la suite d'un recours en suspension d'associations de riverains à une encablure du début des travaux, en bout de période de validité. Les débats d'il y a plus d'une semaine ont permis aux représentants d'associations d'habitants, de l'environnement et du patrimoine de faire entendre leur voix. Au-delà de l'aménagement de sites propres pour les bus, et de pistes cyclables, le nouveau projet ne prévoit plus l'abattage systématique des platanes tel que prévu dans le projet précédent. En envisageant désormais un recouvrement en asphalte et non en béton comme prévu initialement, il ne répond par contre pas au souhait de certaines associations de réhabiliter la mer de pavés longue d'1,3 km. A côté de la multitude d'erreurs et incohérences du projet, l'option du maintien ou non des pavés "est presqu'accessoire", a commenté l'échevin de l'Urbanisme, à l'appui de nombreux exemples. (Belga)

Nos partenaires