Réaction de l'Unesco - "Il faut contextualiser correctement l'incident"

13/02/13 à 21:59 - Mise à jour à 21:59

Source: Le Vif

(Belga) Le bourgmestre d'Alost Christoph D'Haese (N-VA) a déclaré, au nom des échevins de la ville, qu'il regrette l'incident après que la directrice générale de l'Unesco, Irina Bokova, s'est déclarée "profondément choquée" par le faux char nazi caricaturant la N-VA, qui a défilé dimanche lors du Carnaval. "Il faut aussi correctement le contextualiser", a ajouté le bourgmestre.

Réaction de l'Unesco - "Il faut contextualiser correctement l'incident"

"Nous trouvons cela regrettable car c'était une bonne édition, avec les meilleurs chiffres en matière de sécurité de ces dix dernières années. Mais ce qui s'est passé est regrettable, d'autant que j'avais prévenu la semaine passée que ce que les SS-VA préparaient n'était pas suffisamment carnavalesque". "Nous ne voulions heurter personne, mais il faut aussi correctement remettre l'incident dans son contexte. Nous n'avons rien interdit. Le carnaval est le jour par excellence de la liberté d'expression." La présence du char était un incident isolé, selon le bourgmestre. "Sur les 3.500 personnes participant au Carnaval, six appartenaient au SS-VA." Le bourgmestre a enfin considéré qu'il appartenait au Gouvernement flamand de réagir aux déclarations de l'Unesco. La ville d'Alost n'a pas été informée officiellement de la réaction de Mme Bokova. (MUA)

Nos partenaires