RDCongo: l'ONU va évacuer ses employés "non essentiels" de Goma

19/11/12 à 19:36 - Mise à jour à 19:36

Source: Le Vif

(Belga) Les Nations unies vont évacuer mardi leurs employés "non essentiels" de la ville de Goma, dans l'est de la République démocratique du Congo, aux portes de laquelle la rébellion du M23 et l'armée congolaise s'affrontent, a annoncé lundi un porte-parole.

RDCongo: l'ONU va évacuer ses employés "non essentiels" de Goma

Les Casques bleus de l'ONU resteront en revanche dans la ville pour assurer leur mission de protection des civils, a précisé Kieran Dwyer, porte-parole des forces de maintien de la paix de l'ONU. L'ONU compte quelque 625 employés à Goma. Selon M. Dwyer, le M23 a lancé lundi une attaque près de l'aéroport de Goma accompagnée "d'intenses tirs d'obus". "Certains tirs ont atterri près des troupes de la Monusco (la mission des Nations unies dans le pays, ndlr)", a-t-il ajouté. "La situation à Goma reste très tendue. La violence dans et autour de la ville entrave les efforts pour fournir une aide humanitaire et les populations vulnérables déjà déplacées sont contraintes de fuir à nouveau", a poursuivi M. Dwyer. Les affrontements ont repris lundi entre les rebelles et l'armée congolaise, par des échanges de tirs d'obus aux portes de Goma, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), à la frontière avec le Rwanda qui a accusé la RDC de l'avoir "délibérément" bombardé, ce que Kinshasa a aussitôt démenti. (NLE)

Nos partenaires