RDC: un général rwandophone abattu par des hommes armés à Kinshasa

26/12/12 à 20:08 - Mise à jour à 20:08

Source: Le Vif

(Belga) Un général de l'armée congolaise, mais d'expression rwandophone, est décédé lundi soir après avoir été abattu par des hommes armés à Kinshasa, a rapporté mercredi la presse kinoise, qui s'interroge sur les auteurs de cet assassinat.

Le général Bikueto Tuyenabo était commandant en second de la base militaire de Kitona dans le Bas-Congo (sud-ouest de la République démocratique du Congo). Il a été abattu par trois hommes armés habillés en tenue civile lundi vers 21h30 locales (même HB) à quelques mètres de sa résidence dans la commune de Kitambo à Kinshasa. Selon Radio France Internationale (RFI), le général Bikueto a été touché au ventre, à la poitrine et aux jambes. Il aurait riposté en tirant avec son revolver, blessant un des assaillants. L'officier aurait succombé peu après avoir été conduit à l'hôpital. A en croire le même média, les assaillants seraient des bandits venus pour braquer un bistrot situé près du domicile du général Tuyenabo. Mais des proches de l'officier ont affirmé que "c'était un assassinat planifié, une exécution politique". Pour eux, il ne s'agit de rien d'autre que d'une manoeuvre visant à discréditer le gouvernement congolais en l'accusant de faire la chasse à tous les rwandophones. (MUA)

Nos partenaires