RDC: spéculations sur le choix du prochain Premier ministre, entre MM. Matata et Minaku

18/12/13 à 02:18 - Mise à jour à 02:18

Source: Le Vif

(Belga) La presse congolaise bruisse depuis plusieurs jours de rumeurs à propos du prochain remaniement du gouvernement "de cohésion nationale" promis fin octobre par le président Joseph Kabila en vertu des recommandations formulées lors de récentes "concertations nationales".

"Matata Ponyo ou Aubin Minaku: le dilemme de Kabila", a résumé le site internet 7sur7.cd en mentionnant le nom de deux responsables du régime au pouvoir en République démocratique du Congo (RDC): le Premier ministre Augustin Matata Ponyo Mapon, qui dirige le gouvernement depuis le 28 avril 2012, et le président de l'Assemblée nationale (la chambre basse du parlement congolais), Aubin Minaku. Le remaniement devrait toucher non seulement le gouvernement, mais aussi les entreprises publiques, l'armée, la police et les services de renseignement, a pour sa part souligné mardi le journal 'Le Palmarès'. "Il est même apparu très clairement que le chef de l'Etat (M. Kabila) attendait la clôture du processus de Kampala avant de rendre publiques de grandes décisions pour le pays", ajoutait ce quotidien, dans une allusion aux pourparlers menés dans la capitale ougandaise entre Kinshasa et la rébellion du mouvement du 23 mars (M23) et qui se sont soldées par la publication de deux déclarations unilatérales" et un communiqué annonçant la fin de dix-huit mois d'hostilités dans la province du Nord-Kivu (est de la RDC). Selon la presse kinoise, deux "grosses pointures" de la Majorité présidentielle (MP, la large plateforme soutenant l'action de M. Kabila) sont citées pour remplacer M. Minaku au perchoir de l'assemblée nationale s'il devenait Premier ministre. Il s'agit de l'actuel ministre de la Communication et Médias, Lambert Mende Omalanga, et du coordonnateur des groupes parlementaires de la MP à l'Assemblée nationale, Ramazani Shadari. (Belga)

Nos partenaires