RDC: retrait d'une motion de défiance contre le Premier ministre

01/04/13 à 21:32 - Mise à jour à 21:32

Source: Le Vif

(Belga) Un député congolais d'opposition a retiré la motion de censure qu'il avait déposée la semaine dernière contre le Premier ministre Augustin Matata Ponyo Mapon faute de soutien suffisant, a-t-il annoncé lundi, cité par la radio onusienne Okapi.

La démarche du député Baudouin Mayo Mambeke, de l'Union pour la Nation congolaise (UNC, le parti de l'ancien président de l'Assemblée nationale Vital Kamerhe), n'a recueilli que cent signatures au lieu des 125 - un quart des 500 députés - requises par la constitution de la République démocratique du Congo (RDC). Cette motion a toutefois recueilli la signature de certains députés de la Majorité présidentielle (MP, qui soutient l'action du président Joseph Kabila), a expliqué M. Mayo lundi lors d'un point de presse tenu au Palais du peuple, siège de l'Assemblée nationale. Les députés contestataires réclament notamment de M. Matata qu'il fournisse des "explications claires" à l'Assemblée sur sa politique, en citant notamment l'insécurité généralisée à travers le pays - et principalement dans deux provinces des Kivu (est) ainsi que l'attaque de rebelles Maï-Maï contre Lubumbashi (Katanga), la seconde ville de la RDC -, les problèmes de l'eau et de l'électricité, l'état des hôpitaux et la situation sociale après la hausse des prix de biens de première nécessité à la suite de l'introduction de la TVA. "En même temps, nous avons constaté que tout ce qui est dit dans cette motion n'a été démenti par personne. Si nous retirons la motion - encore qu'elle n'est que suspendue -, nous pouvons y revenir avec la forme de question orale avec débat", a souligné lundi le député Mayo. (GGD)

Nos partenaires