RDC: prochain redémarrage du réacteur nucléaire Triga-2 de Kinshasa

04/07/13 à 10:26 - Mise à jour à 10:26

Source: Le Vif

(Belga) Le réacteur nucléaire Triga 2 installé sur le site de l'Université de Kinshasa (UNIKIN) sera bientôt remis en fonctionnement, a rapporté l'agence congolaise de presse (ACP, officielle), reçue jeudi à Bruxelles et citant le Commissariat général à l'Energie atomique/Centre régional d'études nucléaires (CGEA/CREN-K).

Ce réacteur principalement voué à la recherche est "en dysfonctionnement" depuis 2004 - en fait à l'arrêt pour cause de non-conformité avec les normes édictées par l'Agence internationale de l'Energie atomique (AIEA). Mais il sera bientôt remis en fonctionnement, a indiqué l'ACP (officielle, sur foi s'informations obtenues auprès du CGEA/CREN-K, une institution de recherche, lors de la 4ème édition de l'exposition du ministère de l'Enseignement supérieur, universitaire et Recherche scientifique (ESURS). Aucune date n'a toutefois été avancée. "Malgré ce dysfonctionnement, d'autres laboratoires fonctionnent normalement au développement des activités nucléaires au CREN-K", a ajouté l'ACP. Le site de l'Unikin abrite notamment un réacteur nucléaire, de type Triga 2 et d'une capacité d'un mégawatt, qui est entré en service le 24 mars 1973. Il a remplacé un autre, plus ancien, installé en juin 1959 - du temps de la colonisation belge - avec l'assistance des Etats-Unis à l'université Lovanium. Le Triga 1 a fonctionné jusqu'en 1970 à des fins de recherches civiles (agronomie, biologie, médecine nucléaire), avant d'être transformé en caisson de stockage pour les déchets radioactifs. Le réacteur Triga 2 n'est plus fonctionnel depuis 2004, pour non-conformité avec les normes édictées par l'AIEA. (Belga)

Nos partenaires