RDC: probable retard dans les discussions rebelles-gouvernement

07/12/12 à 10:44 - Mise à jour à 10:44

Source: Le Vif

(Belga) Les discussions entre le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) et le mouvement rebelle du M23, prévues ce vendredi à Kampala, risquent de prendre du retard, les rebelles étant toujours en route dans la matinée, a déclaré leur chef à l'AFP.

RDC: probable retard dans les discussions rebelles-gouvernement

"Ma délégation est partie ce (vendredi) matin vers 06h00 heures (05H00 GMT) et devrait arriver à Kampala cet après-midi ou ce soir", a déclaré Jean-Marie Runiga, chef politique du M23, interrogé par téléphone. "Je ne suis pas sûr quand exactement (les négociations commenceront), peut-être dimanche", a ajouté M. Runiga. Les autorités ougandaises, chargées d'organiser la médiation entre belligérants en RDC, ne donnaient pour leur part vendredi matin aucune indication précise sur le coup d'envoi des discussions. Le porte-parole du gouvernement ougandais a annoncé jeudi le début ce vendredi des discussions, tout en précisant qu'elles porteraient dans un premier temps sur les modalités techniques des négociations à venir et la présence ou non d'observateurs. Une délégation représentant le gouvernement de RDC est partie depuis mercredi de Kinshasa pour Kampala, emmenée par le ministre des Affaires étrangères Raymond Tshibanda. Les rebelles ont lancé depuis huit mois une offensive qui leur a permis de conquérir le 20 novembre dernier Goma, la principale ville de la province du Nord Kivu, dans l'est de la RDC, aux immenses richesses minières, suscitant la crainte d'un nouveau conflit généralisé dans le pays. Le M23 a finalement accepté de se retirer de Goma en contrepartie de négociations avec le régime du président congolais Joseph Kabila. Les rebelles ont quitté Goma le 1er décembre. (VIM)

Nos partenaires