RDC: plus de 160 morts en raison de la malaria dans la seule province du Kasaï oriental

11/02/13 à 18:10 - Mise à jour à 18:10

Source: Le Vif

(Belga) Plus de 160 personnes sont mortes des suites de la malaria depuis le début de l'année dans la province du Kasaï oriental (centre de la République démocratique du Congo), a indiqué lundi la radio onusienne Okapi, citant le ministère provincial de la Santé.

Au total, plus de 89.000 cas de malaria ont été enregistrés dans cette province depuis le début de cette année, qui ont causé 166 décès. Dans un communiqué publié ce week-end, le ministère provincial de la Santé demande aux habitants de la province de prendre des mesures pour se protéger contre cette maladie, recommandant notamment l'utilisation de moustiquaires imprégnées. Selon le ministre de la Santé, Joseph Kalombo, ces chiffres sont "de loin supérieurs" à ceux enregistrés habituellement en cette période de l'année. Mais il dit ne pas être en mesure d'expliquer les raisons précises de cette augmentation des cas de malaria. Selon M. Kalombo, "le relâchement de l'utilisation des moustiquaires et les pluies abondantes qui se sont abattues dans la province" pourraient expliquer cette recrudescence de la malaria. Les pluies occasionnent la création des flaques d'eau qui facilitent la multiplication des moustiques, vecteurs de la maladie. Un épidémiologiste congolais, le docteur Thierry Bobanga, a chiffré à près de 100.000 par an le nombre de décès dus au paludisme en RDC, un pays au système de santé ravagé par des décennies de gabegie et de guerres. (KAV)

Nos partenaires