RDC: nouveaux affrontements entre armée et M23 au Nord-Kivu

21/05/13 à 13:38 - Mise à jour à 13:38

Source: Le Vif

(Belga) De nouveaux affrontements ont opposé mardi la rébellion congolaise du Mouvement du 23 mars (M23) et l'armée, au nord de la ville stratégique de Goma, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), à 24 heures de l'arrivée du secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, dans la région, a rapporté la radio onusienne Okapi.

RDC: nouveaux affrontements entre armée et M23 au Nord-Kivu

Les combats, les premiers depuis plusieurs mois à cette échelle, avaient repris lundi à 12 km au nord de Goma, le chef-lieu de la province, une ville que le M23 avait occupée une dizaine de jours fin novembre, avant de s'en retirer en échange de négociations avec le gouvernement de Kinshasa. Mardi, les affrontements ont débuté vers 07h00 locales (même HB) dans la même localité de Mutaho. Le porte-parole de l'armée congolaise, le colonel Olivier Hamuli, a confirmé ces combats, accusant les rebelles d'avoir attaqué des positions des Forces armées de la RDC (FARDC) dans cette localité située à une dizaine de kilomètres de Goma. Des habitants de Mutaho interrogés en début de matinée par Radio Okapi, parrainée par l'ONU, ont fait état des détonations d'armes lourdes et automatiques. Ceux du quartier Mugunga, situé à l'entrée ouest de Goma, affirment également entendre des crépitements d'armes venant du front. Des sources locales indiquent que les rebelles du M23 ont lancé leur offensive depuis la localité de Mujoga, située à 4 km de Mutaho. Le colonel Hamuli a assuré que la rébellion avait reçu un renfort en hommes et en armes venu de Kibati et Kibumba. (Belga)

Nos partenaires