RDC: nouveaux affrontements dans le Nord-Kivu entre factions rivales du M23

01/03/13 à 11:22 - Mise à jour à 11:22

Source: Le Vif

(Belga) De nouveaux affrontements opposent depuis jeudi dans le Nord-Kivu deux factions rivales au sein de la rébellion du M23, a-t-on appris vendredi de sources rebelles et militaires congolaises.

RDC: nouveaux affrontements dans le Nord-Kivu entre factions rivales du M23

Ces combats se déroulent dans la région du Rutshuru, à une trentaine de kilomètres au nord de la capitale provinciale Goma. Ils mettent aux prises les partisans de Jean-Marie Runiga, l'ancien chef politique du M23, récemment destitué de son poste, et les fidèles de Sultani Makenga, commandant militaire du groupe rebelle. Aucun bilan des pertes humaines n'avait pu être recueilli dans la matinée, mais les combats qui se sont poursuivis la nuit dernière ont été qualifiés par un officier du M23 de "violents", notamment dans la zone de Kibumba. Les forces de Sultani Makenga sont regroupées à Bunagana, sur la frontière ougandaise, alors que celle de Rugani stationnent à Kibumba, prés de Goma. Des partisans du général rebelle Bosco Ntaganda, recherché par la Cour pénale internationale (CPI) pour crimes de guerre, se sont joint aux forces de Rugani. La rivalité entre les deux hommes, déjà ancienne, s'est accentuée avec la signature le 24 février d'un accord-cadre à Addis Abeba entre onze pays pour le rétablissement de la paix dans la région. Runiga aurait, selon plusieurs sources militaires, souhaité reprendre l'offensive armée alors que Makenga prône une stabilisation. Des premiers affrontements en début de semaine ont fait une dizaine de morts. Ces heurts se produisent alors que plus à l'ouest, toujours dans la même province instable du Nord-Kivu, l'armée gouvernementale congolaise s'oppose depuis jeudi matin à un groupe armé local, l'Alliance des patriotes pour une Congo libre et souverain (APCLS). Selon l'ONU, 36 personnes dont 10 civils ont été tués dans ce secteur, en bordure de la région du Masisi, près de la localité de Kitshanga. (DEL)

Nos partenaires