RDC - "Nous n'allons pas nous arrêter à Goma" annonce le porte parole militaire du M23

21/11/12 à 13:07 - Mise à jour à 13:07

Source: Le Vif

(Belga) "Nous n'allons pas nous arrêter à Goma, nous irons jusqu'à Bukavu, Kisangani et Kinshasa" a lancé le porte-parole militaire du M23, le colonel Viannay Kazarama à une foule d'habitants de Goma réunie au stade de la ville.

RDC - "Nous n'allons pas nous arrêter à Goma" annonce le porte parole militaire du M23

"Monsieur Kabila doit quitter le pouvoir parce qu'il n'a pas remporté les élections de l'année dernière" a-t-il ajouté, une allusion aux accusations de fraude portées par l'opposition contre Kabila à la présidentielle de novembre 2011. Cette réunion, convoquée mardi par le M23 pour identifier les policiers et militaires restés à Goma malgré le départ de l'armée régulière s'est transformée en meeting, la population ayant rejoint le stade. "Vous devez nous rejoindre, a-t-il lancé aux policiers et aux soldats car nous militons pour le bien-être des militaires". "Nous n'avons pas de problème avec les fonctionnaires de l'Etat seulement avec les détourneurs des deniers publics et avec ceux qui ne marchent pas dans la logique du M23". "Demain nous allons vous emmener à Mubambirwo pour un briefing, vous y passerez quelques jours avant de rejoindre Goma" a annoncé le colonel Kazarama aux policiers et militaires rassemblés. Mubambirwo est un centre de regroupement de la police situé à environ 1 km de Sake, une petite ville située à une vingtaine de km à l'ouest de Goma sur la route de Bukavu. (PVO)

Nos partenaires