RDC - "Nous avons perdu une bataille, pas la guerre"

21/11/12 à 11:31 - Mise à jour à 11:31

Source: Le Vif

(Belga) Le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) a "certes perdu la bataille mais pas la guerre" a déclaré mercredi matin son premier ministre Augustin Matata Ponyio, au lendemain de la prise de Goma par les rebelles du M23.

"La victoire nous appartient et c'est la volonté de l'ensemble de la population congolaise", a-t-il ajouté. L'intégrité du pays "est non négociable et cela exige de nous tous beaucoup de patriotisme et beaucoup d'unité", a-t-il dit. "Plus que jamais la patrie doit demeurer soudée", a-t-il ajouté, déplorant "la situation catastrophique qui se déroule dans la ville de Goma". Sans citer le Rwanda, accusé de soutenir le M23, le Premier ministre congolais a dit que l'agression "est donc établie et le gouvernement réaffirme aux populations de Goma comme à celles de l'ensemble de la province du nord Kivu qu'il est de coeur avec elle pendant toute cette période de dure épreuve". Il a annoncé qu'il allait "redoubler d'efforts afin de soutenir et accélérer le processus de réformes sécuritaires pour bâtir une armée forte et républicaine, une police professionnelle capable de sécuriser à jamais les frontières et l'ensemble de la population congolaise". (PVO)

Nos partenaires