RDC: les rebelles tiennent toujours Sake après les combats de la veille

23/11/12 à 13:43 - Mise à jour à 13:43

Source: Le Vif

(Belga) Les rebelles du M23 tenaient toujours vendredi matin la ville de Sake, dans l'est de la République démocratique du Congo, au lendemain de combats contre les soldats réguliers alliés à un groupe armé local, qui ont poussé des milliers de personnes à fuir, a constaté l'AFP.

Des rebelles et quelques habitants étaient présents dans cette localité prise mercredi par le M23, située à une trentaine de kilomètres à l'ouest de Goma, la capitale du Nord-Kivu tenue depuis mardi par le M23, a constaté un photographe de l'AFP. L'avancée du M23 vers la province voisine du Sud-Kivu "a été stoppée jeudi" à moins de 10 km au sud de Sake, vers la localité de Kirotshe, quand les rebelles ont dû affronter des soldats de l'armée régulière alliés à un groupe d'une milice locale présente dans la zone, a indiqué une source onusienne. Au moins 25 civils ont été blessés au cours d'affrontements, selon l'ONG Médecins sans frontières (MSF). Aucun bilan des affrontements n'a été donné par les belligérants. Dans une rue du centre de Sake, un photographe de l'AFP a vu le corps d'un civil. "Il y a des cadavres le long de la route" vers Kirotshe, a déclaré à l'AFP Thierry Goffeau, chef de mission de MSF à Goma. Comme jeudi, des milliers de civils continuaient de fuir à pied la région de Sake en direction du camp de déplacés de Mugunga, vers Goma, a constaté le photographe de l'AFP. (CLA)

Nos partenaires