RDC: les envoyés spéciaux internationaux appellent Kinshasa à respecter ses engagements

13/12/13 à 11:02 - Mise à jour à 11:02

Source: Le Vif

(Belga) Les envoyés spéciaux de la communauté internationale pour la région des Grands Lacs ont salué vendredi les déclarations signées jeudi par le gouvernement congolais et les rebelles du Mouvement du 23 mars (M23), qui entérinent formellement la fin de leur conflit dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), plus d'un mois après la défaite militaire de la rébellion.

"Ces déclarations, qui marquent la fin de la rébellion du M23 et la conclusion réussie des douze mois du dialogue de Kampala (mené sous la médiation du président ougandais Yoweri Museveni, ndlr) aident à construire les fondations d'une paix durable dans la région des Grands Lacs", indiquent les émissaires internationaux - l'envoyée spéciale de l'ONU pour les Grands Lacs, Mary Robinson, et ses homologues de l'Union africaine, Boubacar Diarra, de l'Union européenne, le Belge Koen Vervaeke, et du gouvernement américain, Russel Feingold - dans un communiqué. Ils encouragent les parties (le gouvernement de Kinshasa et l'ex-rébellion principalement composée de militaires tutsi du M23) à "rapidement mettre en oeuvre les engagements (contenus) dans les déclarations, dont le désarmement, la démobilisation et la réintégration des membres du M23 au sein de la RDC, du Rwanda et de l'Ouganda, le cas échéant. Les envoyés spéciaux pressent encore le gouvernement congolais de s'assurer que tous ceux qui se sont rendus responsables de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité seront tenus responsables. (Belga)

Nos partenaires