RDC: les détenteurs de portables sommés de s'identifier

07/11/12 à 18:14 - Mise à jour à 18:14

Source: Le Vif

(Belga) Le ministère congolais des Postes, Télécommunications et Nouvelles technologies de l'information et de la communication a sommé les détenteurs de téléphones portables de s'identifier chez leur opérateur au risque de voir leur ligne "immédiatement interrompue".

Sur 68 millions d'habitants, la RDC compte officiellement 17 millions d'abonnés. "Le gouvernement (...) demande à tous les utilisateurs de se faire identifier auprès de leurs réseaux respectifs pour leur propre sécurité et pour des raisons de maintien de l'ordre public", souligne un communiqué du ministre Tryphon Kin Kiey Mulumba. "Ceux qui ne se seront pas conformés aux dispositions du présent communiqué verront tout simplement leur service immédiatement interrompu", poursuit le texte, qui précise que les opérateurs réticents à faciliter la mesure s'exposent à des "sanctions". "Les gens ont intérêt à faire vite car on va mettre en place un dispositif - avec le ministère de l'Intérieur, des Télécoms et tous les autres services - qui va se charger avec les opérateurs" d'appliquer la décision, a averti mercredi M. Kin Kiey Mulumba. L'obligation de s'identifier, décidée depuis 2008 et jusque-là non appliquée, suscite des craintes chez des utilisateurs, qui dénoncent une mesure liberticide. Il s'agit "simplement" d'une décision "de bonne gouvernance, de transparence", a réfuté le ministre Kin Kiey Mulumba. Pour souligner l'intérêt de cette mesure, le ministre a rappelé que lors des années du régime précédent "une personne qui avait imité la voix de Mobutu s'était fait remettre des centaines de milliers de dollars par un directeur de banque". (DGO)

Nos partenaires