RDC: les autorités administratives de Goma commencent à rentrer

03/12/12 à 12:35 - Mise à jour à 12:35

Source: Le Vif

(Belga) Les autorités administratives congolaises ont commencé à rentrer à Goma, ville clé de l'est de la République démocratique du Congo (RDC) dont les rebelles du Mouvement du 23 mars (M23) se sont officiellement retirés samedi, a-t-on appris lundi après de responsables sur place.

RDC: les autorités administratives de Goma commencent à rentrer

Plusieurs responsables de la capitale de la riche province minière du Nord-Kivu avaient fui à Béni, à quelque 200 km plus au nord, quand les rebelles ont pris Goma le 20 novembre. Parmi eux, le maire de la ville Naason Kubuya, le gouverneur du Nord-Kivu Julien Paluku, et le vice-gouverneur Feller Lutaichirwa. Le maire de Goma a indiqué lundi être rentré "en passant par Kampala", la capitale ougandaise, puis Bukavu, la capitale de la province du Sud-Kivu située à une centaine de km plus au sud. La route entre Béni et Goma traverse des zones proches des positions du M23. L'aéroport de Goma est de son côté encore fermé. Le maire doit, dans la journée, s'entretenir avec le comité provincial chargé des questions de sécurité, en présence, également, du ministre congolais de l'Intérieur, Richard Muyej Mangez. Le gouverneur du Nord-Kivu est lui aussi de retour à Goma, où il a rencontré lundi M. Muyej Mangez, ont constaté des journalistes de l'AFP. La Mission de l'ONU en RDC (Monusco), qui dispose de quelque 1.600 hommes à Goma, a de son côté indiqué avoir aussi fait revenir à Goma le vice-gouverneur. Le M23 est composé d'ex-rebelles qui avaient intégré l'armée de RDC à la suite d'un accord de paix signé le 23 mars 2009 avec les autorités congolaises. Ils se sont mutinés il y a environ huit mois, dans le Nord-Kivu, estimant que Kinshasa n'avait jamais pleinement respecté ses engagements. (PVO)

Nos partenaires