RDC: le président Kabila à Rutshuru, ancien bastion de la rébellion M23

29/11/13 à 22:08 - Mise à jour à 22:08

Source: Le Vif

(Belga) Le président de la République démocratique du Congo (RDC), Joseph Kabila, est arrivé vendredi après-midi dans la ville de Rutshuru, un des anciens bastions de la rébellion M23 qui sévissait dans l'Est avant de déposer les armes début novembre.

"Beaucoup de sang a été versé depuis près de 20 ans maintenant. La guerre que nous venons de terminer, que ce soit la dernière guerre (...) Il faut que les habitants de Rutshuru soient vigilants, qu'ils ouvrent l'oeil", a déclaré en swahili le président dans un petit stade de la ville, face à quelques milliers de personnes. "Je vous souhaite une paix durable", a-t-il ajouté dans son discours d'une dizaine de minutes. "Ne soyons pas ivres de cette victoire (...) Je ne veux pas de règlement de compte, je ne veux pas de brutalités à Rutshuru, au Nord-Kivu, comme dans tout le Congo, a insisté M. Kabila, fustigeant le tribalisme. "Il y a beaucoup de problèmes: la sécurité, la réinsertion des groupes armés, le retour et l'encadrement des déplacés, le chômage accru, les enfants qui ne sont pas scolarisés parce que leurs parents n'ont pas pu cultiver les champs à cause de la guerre, a déclaré à l'AFP Jean-Claude Bambanze, de la société civile de Rutshuru, située à environ 80 km au nord de la capitale provinciale Goma. Le président a appelé les habitants de Rutshuru à reprendre le travail, les déplacés à rentrer chez eux, et à de nouveau exhorté les groupes armés à sortir de la brousse, les menaçant sinon d'un recours à la force. Le 20 novembre, le président Kabila a commencé une tournée en voiture dans l'Est congolais. (Belga)

Nos partenaires