RDC: la Monusco ne tolérera pas de résurgence du M23 et poursuivra ses offensives

13/01/14 à 18:11 - Mise à jour à 18:11

Source: Le Vif

(Belga) La Mission de l'ONU en République démocratique du Congo (RDC) ne laissera pas les rebelles du mouvement M23 reprendre leurs opérations et va poursuivre son offensive contre deux autres groupes armés, a affirmé lundi le représentant spécial de l'ONU en RDC, Martin Kobler. Dans une déclaration devant le Conseil de sécurité, M. Kobler a fait état "d'informations crédibles selon lesquelles le M23 a continué à recruter" après les accords de paix conclus à Nairobi en décembre et est redevenu actif dans l'Ituri (nord-est du Congo).

RDC: la Monusco ne tolérera pas de résurgence du M23 et poursuivra ses offensives

"Nous ne devons tolérer aucune résurgence militaire du M23", qui avait été mis en déroute début novembre par l'armée congolaise appuyée par la brigade d'intervention de la Monusco. "Nous ne devons pas tolérer de remise en cause des progrès accomplis jusqu'ici". Il a "invité les gouvernements ougandais et rwandais à tout faire pour éviter que des éléments du M23 ne trouvent refuge ou ne s'entraînent sur leur territoire". M. Kobler a aussi "encouragé les forces (gouvernementales) congolaises à faire davantage" et à mieux coopérer avec la Monusco dans la lutte contre les rebelles rwandais des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR). Après avoir "dégagé quelques positions", la Monusco "prépare de nouvelles opérations" contre les FDLR, a-t-il indiqué. "La direction des FDLR ne doit avoir d'autre choix que de se rendre", a-t-il martelé, rappelant que 2014 marque le vingtième anniversaire du génocide rwandais. Les FDLR sont formées de rebelles hutu rwandais réfugiés en RDC depuis le génocide perpétré en 1994 au Rwanda contre les Tutsis et comptent encore dans leurs rangs des auteurs du génocide. De même, M. Kobler a annoncé "que des actions militaires devraient être menées bientôt" contre les rebelles ougandais des ADF-Nalu, un autre groupe armé actif dans l'est de la RDC. (Belga)

Nos partenaires