RDC: la Commission électorale valide l'élection contestée de sept députés

04/10/12 à 14:05 - Mise à jour à 14:05

Source: Le Vif

(Belga) La Commission électorale nationale indépendante (Céni) congolaise a fini par publier les résultats provisoires des élections législatives du 28 novembre 2011 pour la circonscription de Masisi dans la province troublée du Nord-Kivu (est de la Répunlique démocratique du Congo), plutôt que de réorganiser le scrutin, qui avait été entaché par des "irrégularités flagrantes", a rapporté jeudi la presse kinoise.

"Le procureur général (de la République) avait saisi la Cour" suprême de Justice (CSJ) et elle a finalement demandé à la Céni "de publier les résultats tels que nous les avions", a expliqué le vice-président de la Céni, Jacques Djoli, cité par le journal 'Le Potentiel'. "C'est la Cour suprême qui dans sa suprême discrétion décide ce qu'il faut faire ici ou là, et nous nous ne pouvons qu'exécuter les décisions de la Cour, sans état d'âme", a-t-il ajouté. Plutôt que de réorganiser les élections à Masisi dans un délai de 60 jours, comme le lui demandait la CSJ pour cette circonscription - tout comme pour celle de Befale (Equateur), également pour fraudes - , la Céni a validé mardi les résultats provisoires donnés par le scrutin du 28 novembre. Parmi les sept élus de Masisi figurent un membre du Congrès national pour la Défense du Peuple (CNDP), dont se réclame le M23 - qui exige l'application intégrale de l'accord de paix signé le 23 mars 2009 avec le gouvernement de Kinshasa sur l'intégration de ses membres dans les institutions congolaises. (PVO)

Nos partenaires