RDC: la coalition FARDC-Maï-Maï aurait repoussé le M23 de Sake

22/11/12 à 17:58 - Mise à jour à 17:58

Source: Le Vif

(Belga) Les rebelles congolais du Mouvement du 23 mars (M23) se seraient partiellement retirés jeudi après-midi de la cité de Sake, à 27 kilomètres de Goma au Nord-Kivu (est de la République démocratique du Congo), dont ils s'étaient emparé mercredi, a rapporté la radio onusienne Okapi, citant des sources locales.

Après plus de trois heures de combats entre une coalition rassemblant les Forces armées de la RDC (FARDC, l'armée gouvernementale), des combattants locaux Maï-Maï et la milice de l'Alliance du peuple pour un Congo libre et souverain (APCLS), du chef maï maï Janvier Karairi, les rebelles du M23 se seraient retirés en partie de Sake, a précisé radio Okapi. Selon des sources locales, cette coalition a lancé cette offensive jeudi vers 14h00 locales (13h00 HB) au départ de Kirotshe, au sud-ouest de la cité. Après avoir pris Goma, les rebelles du M23 avaient poursuivi leur offensive et fait tomber mercredi après-midi la localité de Sake, à l'ouest de la ville. Une partie des troupes de l'armée congolaise, ayant fui Goma sans opposer de résistance, s'était rassemblée à Sake puis à Minova, plus au sud. Jeudi en milieu de journée, des combats ont éclaté autour de Sake, à l'arme légère et au mortier. (VIM)

Nos partenaires