RDC : L'ONU annonce qu'elle reste "engagée" à Goma

21/11/12 à 10:22 - Mise à jour à 10:22

Source: Le Vif

(Belga) La mission des Nations Unies pour la Stabilisation en RD Congo (Monusco) a annoncé mercredi dans un communiqué qu'elle restait "engagée" à Goma mettant en garde contre toute atteinte aux droits de l'Homme.

RDC : L'ONU annonce qu'elle reste "engagée" à Goma

"La Monusco reste engagée" dit le communiqué, qui rappelle que le M23 est entré dans Goma "suite aux affrontements l'ayant opposé aux FARDC (armée régulière congolaise) appuyés par les troupes et les hélicoptères d'attaque de la Monusco" Selon ce texte, les Nations Unies "mettent en garde ceux qui seraient tentés de commettre de graves violations des droits de l'Homme ou de porter atteinte au droit international humanitaire. "Les auteurs de ces actes, ajoute le texte, le M23 ou toute autre force négative, devront en assumer les conséquences et en répondre devant la justice". Le texte, daté de mardi mais transmis mercredi matin à l'AFP annonce que la Monusco "mettra tout en oeuvre pour remplir son mandat de protection des populations civiles faisant l'objet de menaces graves et imminentes". Selon la Monusco des patrouilles des Nations unies se déroulent actuellement dans la ville de Goma. "L'ONU avec ses partenaires humanitaires, n'épargneront aucun effort pour continuer l'assistance aux déplacés et autres personnes vulnérables". "Toute action visant à l'empêcher d'exécuter son mandat ne saurait être tolérée" précise le texte. Une attaque contre les Casques Bleus étant "considérée comme un crime de guerre". (PVO)

Nos partenaires