RDC: l'armée plus performante face aux rebelles du M23

28/07/13 à 10:17 - Mise à jour à 10:17

Source: Le Vif

(Belga) L'armée congolaise est parvenue ces dernières semaines à marquer des points contre les rebelles du Mouvement du 23 mars (M23) dans l'Est de la République démocratique du Congo (RDC), grâce à une meilleure gestion de sa logistique et à un affaiblissement général de la rébellion.

RDC: l'armée plus performante face aux rebelles du M23

Dernier épisode de l'interminable chronique des violences dans la province instable du Nord-Kivu, les FARDC (armée régulière) et le M23 se sont une nouvelle fois affrontés à la mi-juillet aux portes de Goma, la capitale provinciale. Une fois n'est pas coutume, les militaires loyalistes, réputés indisciplinés et peu efficaces, ont pourtant réagi avec "promptitude et fermeté", s'emparant de la localité de Kanyaruchina et de toute la région de Mutaho, selon la Mission de l'ONU pour la stabilisation de la RDC (Monusco). Cette conquête inattendue a eu un "effet psychologique dévastateur" sur le moral du M23, selon la mission onusienne. Pour le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende, cette victoire a été rendue possible parce que Kinshasa a répondu à toutes les demandes des militaires: "équipements, rémunérations, ravitaillement, santé, évacuation des blessés", a expliqué M. Mende à Radio Okapi (parrainée par l'ONU). Certaines de ces unités ont reçu une formation de la part d'instructeurs belges, dont deux bataillons commandos d'élite, les 321ème et 322ème, formés à Kindu (Maniema), mais largement déployés dans l'est alors que se poursuit l'entraînement du 323ème bataillon URR ("Unités de réaction rapide") par une centaine de parachutistes, toujours au même endroit. (Belga)

Nos partenaires